Bienvenue sur le site de "Ceux qui veulent le Pays pour tous"

Accueil > Campagnes en cours > lettre collective d’habitants du quartier Reynerie à Toulouse

lettre collective d’habitants du quartier Reynerie à Toulouse

lundi 22 juin 2020

Nous relayons une lettre d’habitants du quartier Reynerie à Toulouse faisant part de leur volonté à y rester. Lettre publique adressée au Maire et au candidat voulant lui succéder.

Lettre publique, adressée au Maire et à la liste Archipel Citoyen, faisant part de la volonté d’habitants du quartier de la Reynerie à Toulouse à y rester.

Nous sommes des habitants du quartier de la Reynerie, quartier de Toulouse. Nous tenons à vous dire que nous sommes un certain nombre de locataires qui ne voulons pas quitter notre quartier et nos appartements qui nous conviennent parfaitement : grands, bien construits, à loyers modérés et avec des charges raisonnables. Nous y avons nos vies, nos voisins, notre famille, nos habitudes, bref notre vie sociale.
Nous voulons vous dire que nous en avons assez que des gens qui ne vivent pas ici, qui ne vivent pas avec nous aient la prétention de nous dire comment nous devons vivre, de nous dire ce qui est bien pour nous afin de nous imposer ce que eux veulent, et cela pour de multiples intérêts qui ne nous concernent pas.
On nous a déjà fait vivre la même chose au sujet de la fermeture de notre collège de proximité, le collège R. Badiou. Nous sommes maintenant sans collège de proximité, avec nos enfants envoyés dans des collèges éloignés avec tous les tracas que cela entraine et l’impossibilité pour les parents qui le désirent et le pratiquent déjà de s’impliquer dans un suivi avec le collège (être délégués de parents, s’occuper des sorties scolaires, être présents au réunions etc...). Maintenant nous sommes obligés, tous les ans, de nous battre pour avoir des dérogations dans les collèges de proximité, plus près que ceux qui nous sont imposés par le Conseil Départemental.
Nous avons des droits et nous ne voulons plus être traités comme des habitants de seconde zone, qui ne comptent pas ou bien moins que d’autres. Nos vies comptent, nos avis aussi et nous entendons bien le faire savoir et le faire valoir.
Aussi nous vous demandons d’arrêter votre plan de destructions massives d’appartements, surtout avec la crise qui s’annonce. Détruire pour reconstruire est un gâchis humain, économique et écologique !
Certains ont perdu leur travail ou se retrouvent précarisés suite au covid-19, ce n’est vraiment pas le moment de nous faire perdre nos derniers repères et liens d’entr’aide que nous avons patiemment bâtis sur notre quartier.
L’argent des subventions que la Mairie et la Métropole ont eu de différents organismes peut être re-orienté afin de servir les habitants et non contre eux : améliorer le quartier, assurer une plus grande tranquillité à chacun, bref assurer un bien-être à tous les habitants du quartier : cela ne doit pas être réservé à certains quartiers et pas à d’autres !
Messieurs les candidats à la Mairie, Monsieur le Maire actuel, Mesdames et Messieurs les responsables d’organismes HLM, nous ferons connaître publiquement ce courrier et nous y donnerons toutes les suites nécessaires afin que nos avis et nos vies soient respectées.

Pour la Liberté, l’Egalité et la Fraternité

L’Assemblée d’habitants de la Reynerie

assemblee.habitants.reynerie@gmail.com

PDF - 44.5 ko